Fédération des dentistes spécialistes
du Québec


FDSQ

Dentisterie pédiatrique


LE DENTISTE PÉDIATRIQUE VEILLE SUR UNE DENTITION EN CONSTANTE ÉVOLUTION


La mission des spécialistes en dentisterie pédiatrique est d’offrir à tout enfant ou adolescent une bouche saine, belle, fonctionnelle, et ce, sans faire de différence entre un enfant en bonne santé ou non, sain d’esprit ou non. Pour ce faire, ils suivent un cursus qui leur demande trois ans d’études universitaires supplémentaires et l’élaboration d’une thèse touchant au domaine de la santé.

L’Association des dentistes pédiatriques du Québec vise à améliorer la dentition des jeunes Québécois en se tenant informée des derniers avancements dans la profession et en s’efforçant d’en faire profiter les confrères généralistes et le public en général. Un exemple typique en est l’élimination de la croyance que le premier rendez-vous de l’enfant devrait se faire vers les 3 ou 4 ans; il est prouvé maintenant que ce rendez-vous initial doit être pris à l’âge d’un an, ses bénéfices en sont irréfutablement démontrés et le message commence à être bien compris de tous.

La dentisterie pédiatrique a ceci d’unique qu’elle traite des individus en évolution constante. À 3 ans, la dentition de l’enfant ne ressemble en rien à celle qu’il aura à 7, 9 ou 14 ans, tout comme son évolution intellectuelle.

RIEN DE MIEUX QU'UN SOURIRE

Victor Borg, ce musicien-comédien qui a fait rire des millions de spectateurs, avait une expression favorite – « un sourire est la plus courte distance entre deux personnes ». La commercialisation de tous les produits dentaires dits « esthétiques » (blanchiment des dents, orthodontie invisible, facettes dentaires d’embellissement, etc.) s’est multipliée exponentiellement, ce qui prouve l’engouement de la société pour le « sourire parfait ». Et les enfants, n’ont-ils pas droit à ce sourire ? La carie dentaire, dite « carie de la petite enfance », qui infecte de 5 % à 10 % de nos tout-petits au Québec, peut handicaper ce fameux sourire et nuire à l’enfant même si celui-ci ne se plaint pas de douleur. Que ce soit à la suite d’un trauma, d’une malocclusion ou d’un syndrome qui cause de gros défauts dentaires, les dentistes pédiatriques connaissent l’importance du sourire chez l’enfant. Il ne s’agit pas « d’attendre qu’il soit plus vieux » pour faire quelque chose; l’enfant a besoin d’une bonne dentition pour se sentir à l’aise dans sa communauté.

Il fut un temps où les gens avaient peur du dentiste. Si cette peur existe encore chez un enfant, c’est qu’il a eu soit une expérience malheureuse, soit la peur d’une expérience malheureuse héritée des générations précédentes. Après tout, il y a plus de dentistes qui ont peur des enfants que d’enfants qui ont peur des dentistes. Les dentistes pédiatriques, ainsi que les généralistes qui aiment la dentisterie pédiatrique, ont appris à guider leurs petits patients avec patience et doigté. Quelle satisfaction pour un dentiste en général et pour un dentiste pédiatrique en particulier, d’avoir guidé la dentition du tout-petit de l’enfance à l’âge adulte, à travers les mauvaises habitudes, le manque de confiance en soi, les appréhensions justifiées d’un traitement qu’on ne connait pas, les divers traitements qui quelquefois peuvent être désagréables, comme les cas de traumatisme où des dents déplacées peuvent être réalignées et gardées vivantes (car la plupart des traumatismes dentaires ont lieu chez les jeunes) !

Quoi de plus gratifiant pour un dentiste pédiatrique que d’offrir à un jeune adulte, qui amorce sa vie active avec ce bagage inestimable, une dentition confortable et saine dans une bouche en parfaite santé, des habitudes d’hygiène buccale qui lui permettront de réussir n’importe où et n’importe quand grâce à cet outil de communication unique, son sourire !

Enfant de trois ans souffrant de la carie de la petite enfance.
Réparation effectuée par un spécialiste en dentisterie pédiatrique.



Restez en contact!

Visitez notre page Facebook.

Facebook

Autres ressources


Ordre des dentistes du Québec

Avis


Les informations fournies dans ce site sont publiées dans le seul but d’aider le lecteur à mieux comprendre l’aire de compétence spécialisée des membres de la FDSQ. Aucun diagnostic ou plan de traitement ne doit être élaboré à partir de ces données.

Les opinions et recommandations exprimées sur ce site web sont celles de leurs auteurs, et ne sont pas nécessairement avalisées par la FDSQ



Trouver un spécialiste


↑ Haut de la page